Influences

©JM Cottalorda

SPORT AVENTURE

Voici 3 des personnalités que Loïc admirait pour leur total engagement, leurs innovations et leur esprit pionnier...

Reinhold Messner

http://fr.wikipedia.org/wiki/Reinhold_Messner

René Desmaison

Patrick Berhault

http://www.la-grande-traversee.com/berhault.php

MUSIQUE

Yann VACHER évoque Loïc et ses influences musicales
« Pote de fac, avec Loïc ils ont été colocataire de 2CV, de scène musicale, de maison, ou encore de refuges et falaises. »
Ou
« Un membre des p'tits copains, une troupe de STAPS partageant les repas, le sport et la musique »
Ou plus sérieux :
« Enseignant et chercheur à l'université de corse, chanteur des Peanuts et pote de fac de Loïc »

Loïc et la musique

Le corps 
Cela n'étonnera personne mais Loïc et la musique c'est avant tout une histoire charnelle. Comme dans l'escalade ou l'apnée, Loïc recherchait cette onde musicale qui lui parcourt le corps. En soufflant dans son harmonica, en percutant la peau des congas ou encore en dansant sur les basses, Loïc aimait à sentir son corps pris dans le rythme. Du solo de l'harmo à la locomotive percussive, toute la gamme des plaisirs charnels et musicaux passait un jour à son pupitre.

Les autres 
Jouer c'était aussi pour Loïc le partage ; jouer avec, jouer pour.
Les copains bien sûr en bœuf improvisé ou en formation plus stable, Loïc donnait et recevait des autres avec générosité. Mais ce fut aussi « jouer pour », faire le show, être en première ligne. Soliste à l'harmo ou chanteur/danseur avec les peanuts, Loïc s'imaginait vedette et s'en moquait un peu

Les Peanuts

Yann Vacher et Christophe Creuly, un autre ami étudiant évoquent le groupe de musique qu'ils ont créés ensemble....

« Les Peanuts c'est 3 choses 

Peanuts001

N'importe quoi, N'importe quoi et ... N'importe quoi.
Un garage band au sens étymologique du terme... Solide d'aucune formation musicale (manquerait plus que ça), seul Hugo le batteur était... pianiste !
Reprenons, les Peanuts ne sont pas un groupe de musique mais plutôt un groupe de bruit et d'amis. Prête à tout pour être ensemble, que ça se voit... et s'entende !
Le groove fut une quête permanente mais inaccessible. Tof, à la basse, essayer pourtant de placer son modeste répertoire binotal, mais rien n'y faisait.
Et pourtant de l'énergie, il en coulait par les amplis et les jacks. Yoc (guitare) et Hugo tentaient bien de cadrer l'équipée mais cette dernière restait sauvage. Au chant et à la danse, avec Loïc, nous rivalisions avec audace. Chanter faux à moitié nu des chansons que nous ne connaissions pas faisait partie des normes décalées du groupe. Lorsque les guests arrivaient (James Dean à la guitare, Olive L au sax ou Olive O au percu) le frêle esquif musical prenait son envol.
De l'énergie, encore de l'énergie ; de toute façon pas le choix, avec l'amitié il n'y avait que ça !!!
Comme tous les grands groupes (sic), l'équilibre ne pouvait durer (l'amitié oui) et de 1993 à 1995 le groupe fit 5 concerts... Mais quels concerts
En fait les Peanuts c'est 2 choses : N'importe quoi, N'importe quoi »
Yann

« Rien que le nom du groupe est une synthèse de tout ce que l'on pourra dire sur ce truc musical... En tout cas rassurez-vous les années passent, mais rien ne changerait, si l'on rejouait. J'en reste persuadé.
Il y a quelques temps, nous traînions plus souvent en montagne avec Loïc que sur les banc de la fac et c'était normal. Loïc lui roulait avec une Deuche sans freins dont on actionnait l'accélérateur à la main à l'aide d'un câble....et là aussi, c'était normal. Des répétitions ? Y en n'avait pas.. Normal.. des balances pour affiner le sons des concert non plus.. Normal. Le concert que vous pouvez voir sur Youtube me fait à chaque fois sourire. Initialement un tremplin Rock, on y a joué que du Funck Festif... Normal.
.. En tout, je donnerai cher pour revivre le set.. »
Creuly Christophe dit 'ToF' Basse


la chaine des Peanuts
Long train

L'effort
Comme pour parvenir au haut niveau en apnée, Loïc consacra beaucoup de temps à l'apprentissage de la musique. D'abord aux percussions avec olivier Obersson puis tout seul à l'harmo dans sa chambre de cité U. Les disques de Robert Johnson et Sonny Boy Williamson ou encore Jean-Jacques Milteau tournent en boucle au grand dam parfois de ses voisins... Une obsession de l'absolu, toucher la note bleue et n'être plus que son... Toucher au plus profond et n'être plus qu'élément...

L'évasion 
Enfin la musique c'est l'évasion, Coldplay au casque bien installé ... une porte ouverte au lâcher prise. Mais l'évasion c'était aussi le fun. Toit ouvert dans la 2cv, Arrested Developpement saturant les modestes enceintes et les notes qui résonne dans les vallées de l'arrière pays niçois... S'évader en musique, prendre le large en surfant les notes qui nous parlent.

Coldplay

Des styles

Le blues 
Pour Loïc cette musique est une passerelle vers son histoire. La difficulté d'être se cache dans les riffs de son harmo. Une communion avec les cassés de la vie qu'il fut ou qu'il rencontra. Un terrain d'expression de ses maux et angoisses.

Robert Johnson
http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Johnson

Sonny Boy Williamson
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sonny_Boy_Williamson_I

Junior Wells and Buddy Guy
Man Blues

John Lee Hooker
Atlantic City 89

James Cotton
James Cotton site
Slow Blues

Sugar Blue

2005 Loïc et Sugar Blue pendant un set à la « Note Bleue » à Monaco

Lucky Peterson

Billy Branch

Hoochie Coochie Man
Hoochie Coochie Man

Jean-Jacques Milteau
Long time gone

John William Coltrane
LIVE ANTIBES 65 HQ

La salsa cubaine
L'énergie débordait sur les congas. Il dansait avec les mains, vibrait avec le corps, libérait, comme en sport, une fougue juvénile.

Eddie Palmieri

Irakere
Bacalao Con Pan

Le funk
C'était la danse et le chant, les phases et phrases copiées ou inventées pour en mettre plein la gueule et s'en mettre plein les rotules. Et puis ce chant, James, Macéo, Keziah... la chance du showman enrôlé par le groove.

James Brown

Tower of Power
Down to the Nightclub

Maceo Parker
Shake everything you've got

Kezia Jones
Rythm Is Love

Le jazz
La rencontre avec la technique et la note bleue : Miles, Coltrane. Même s'il n'en jouait pas, il admirait la précision, la créativité et l'émotion. Pour lui Hendrix était un Jazzman c'est sûr. Dans le jazz il retrouvait l'absolu et la perfection, l'effort et la facilité...

Ravi Shankar
http://www.ravishankar.org/

Red Hot chilly pepper
http://www.youtube.com/watch?v=BfOdWSiyWoc

Rage against the Machine
http://www.youtube.com/watch?v=yx_MEwiIIxE

Grandmaster Flash
http://www.youtube.com/watch?v=36FXrPTYK1Q

Eminem

Beastie boys : Live at PJ's
http://www.dailymotion.com/video/x765gr_roskilde-2007-beastie-boys-live-at_music

Les artistes du FREE BLUE TOUR

les photos du concert:

http://freebluetour.loicleferme.fr/?page_id=291

Shoot to kill

Medi
http://www.medithemusic.com/

Timothée

Lily of the Valley

The Shark

Les Squatters

Pascal Mono

Bernard Abeille


Site officiel de Loïc Leferme - réalisé par Val Leferme et Arn